La photo à la hune par IDEC Sport

Record de l'Atlantique Nord
Tout est bon dans le Joyon !
francis joyon

Incroyable Francis Joyon. Voilà une semaine, le 4 juillet exactement, il s’offrait la deuxième place de la Class Ultim à New York au terme de The Bridge ; ce matin, il décroche le record de l’Atlantique Est-Ouest en solitaire ! Le skipper d’IDEC Sport, sautant sur la première fenêtre météo, s’est jeté à l’assaut de l’océan le 6 juillet à 23 heures 30 TU (soit moins de 70 heures après son arrivée aux Etats-Unis) coupant la ligne d’arrivée de ce record entre Etats-Unis et Europe au large du cap Lizard la nuit dernière à 1 heure 37 TU après 5 jours 2 heures et 7 minutes de mer, améliorant de 49 minutes sa propre performance qui datait de 2013 (5 jours 2 heures 56 minutes) ! Un record battu sans avoir utilisé de routage météo venu de l’extérieur, sans avoir marqué le moindre stand-by à New York et en traversant l’Atlantique pour la première fois en solo à bord d’IDEC Sport, bateau qu’il possède depuis deux ans. «J'ai quitté New York dans la précipitation, expliqua-t-il. Je n'ai même pas eu le temps de m'occuper de l'avitaillement. J'ai juste pu acheter quelques œufs et des bananes. Quant à la nourriture du bord, les gars avaient tout mangé durant la traversée de The Bridge 2017. (…) La météo n'était pas terrible et toute la première journée, j'ai tiré des bords vent debout. Mais le lendemain, un système s'est mis en place. J'ai alors vu le Queen Mary II qui repartait vers l'Europe. Je me suis dit que, puisque nous n'avions pu le battre à l'aller au départ de Saint-Nazaire, je pourrais peut-être arriver en Bretagne avant qu'il ne rejoigne Southampton.» Le paquebot, vainqueur de The Bridge, est attendu demain jeudi. A 61 ans, Joyon coupe au passage l’herbe sous le pied de ses jeunes concurrents à l’image de Thomas Coville qui, lui, patiente aux Etats-Unis dans l’attente du parfait créneau météo pour se battre avec l’Atlantique à bord de son Sodebo Ultim’. Cette performance vient enrichir le palmarès du skipper qui fit magistralement tomber le Trophée Jules Verne l’hiver dernier.